Mon nom de plume

Dans la catégorie « confessions », aujourd’hui j’ai envie d’évoquer mon nom de plume ! ✨

Il s’inspire de mes initiales (nom de famille + prénom), et aussi d’une histoire sympa qui m’est arrivée il y a longtemps, à Japan Expo.
J’adore passer des heures sur les stands amateurs, à la recherche de créations sympa. Et soudain, une année, je vis un modeste bout de table tenu par un couple de Japonais, qui proposaient aux passants de fabriquer leur propre hanko (sceau personnel) pour la somme ultra dérisoire de 10€. Un hanko, c’est un objet important qui peut valoir très cher. Je ne sais pas si je suis arrivée dans un moment de creux, ou si la barrière de la langue empêchait nos amis d’avoir une foultitude de demandes, mais toujours est-il que le stand était vide. Ni une ni deux, j’ai donc été m’installer face au maître !

Nous avons mis au point l’adaptation de mon prénom en kanji (idéogrammes). Il faut savoir que plusieurs kanji peuvent exister pour transcrire un même son ; il s’agit alors de choisir l’idée qui nous plaît. Pour « ba », je pouvais par exemple prendre le kanji « cheval », ou bien celui de la mer…

Si vous lisez certains manga comme xxxHolic de Clamp, vous verrez que le nom d’une personne et son « orthographe » ont une valeur symbolique. Si vous les connaissez, vous pouvez « capturer » l’essence d’une personne !

Au final, mon hanko donne littéralement « ba » (avec le kanji du cheval) et « hara » (vaste étendue, plaine), ce qui nous donne « cheval dans la plaine ».
J’ai sculpté la pierre moi-même, non sans quelques sueurs froides. Heureusement, le maître était là pour redonner un coup aux traits derrière, et les rendre plus réguliers !

C’est en souvenir de cette histoire qu’est née, plus tard, une partie de mon pseudo.

Voilà, maintenant vous savez tout ! 😁🐎🌾

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: